Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

La fin des plâtres ?

Comment se déroule une prise d'empreinte par scan ?





De nombreux orthopédistes proposent une alternative à la prise d'empreinte par plâtre pour la conception de corset et d'attelle.
Ils utilsent un logiciel qui permet de prendre des empreintes corporelles de bonne précision à l'aide un scanner 3D du corps.
Concrètement, l'orthopédiste prend un scanner 3D de la personne soit à l'hôpital, soit au cabinet, avec un lecteur type code barre de supermarché ce qui amuse plutôt les enfants. Il faut environ 3 minutes et cette enveloppe corporelle lui permet ensuite de modéliser le corps par informatique, de la même manière qu'un plâtre. Il va ensuite construire le corset, les attelles ou le siége coquille et proposera comme d'habitude un essayage avant la remise de l'appareil voir film.
La prise en charge sécurité sociale est identique à celle d'un corset classique et cela n'entraîne aucun surcoût pour la famille ou la sécurité sociale.
Cette technique est dès à présent disponible dans le sud de la France et à Paris.
Plusieurs enfants SMA sur Bordeaux ont pu bénéficier de cette avancée depuis plus de 10 ans maintenat et ne regrettent absolument pas les séances annuelles de plâtres.
Renseignez-vous auprés de votre consultation.

Commentaires

  • Bonjour,
    Avec près de deux ans de recul, peut-on considérer que les moulages 3D sont aussi efficaces que les plâtres pour les enfants SMA ?

    Merci d'avance. Yoni

  • Bonjour,
    Pour certains malades le recul est bien plus important.Laetitia a fait parti du début de cette expérience avec plusieurs autres malades de pathologies différentes Son premier corset dessiné par ordinateur date de 1999.
    Elle n'a jamais eu de platre sur tous les corsets suivants. Jusqu'à l'an dernier où elle a été opéré d'une arthrodèse, depuis elle n'a plus de corset.
    Plusieurs ASI sont suivis depuis plus de 5 ans par le même protésiste, sans souci particilier.
    Aujourd'hui ce systéme est bréveté et pris en charge par la sécurité sociale au même titre qu'un corset moulé avec un platre.
    Il n'existe pas d'étude spécifique sur l'ASI mais la prise en charge des scolioses même sévères avec cette technique est me semble-t-il validée dans different pays européens.
    Marie-Christine

Les commentaires sont fermés.