Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

NUSINERSEN: Les résultats de la phase 2 (2013-2015) enfin publiés

Les résultats publiés du premier essai de phase II du nusinersen réalisé en ouvert chez des nourrissons atteints de SMA montrent des effets bénéfiques

Démarré en mai 2013, un essai de phase II, en ouvert, a évalué la tolérance, la sécurité d’utilisation, le devenir dans l’organisme (pharmacocinétique) et l’efficacité clinique du nusinersen (ou Spinraza®) pendant 2 ans et 7 mois (32 mois) chez 20 nourrissons atteints d’amyotrophie spinale proximale liée au gène SMN1 (SMA), âgés de 3 semaines à 7 mois.
Les 4 premiers participants ont reçu, par injection intrathécale, 6 mg du nusinersen le premier jour, 2 semaines plus tard, puis une troisième fois 10 semaines après. Compte tenu de l’absence d’effets indésirables graves, ils ont reçu six mois plus tard une dose de 12 mg, puis 12mg tous les 4 mois. Les 16 autres participants ont reçu directement 12 mg selon le même calendrier.

Les résultats de cet essai de phase II publiés en décembre 2016 mettent en évidence, après 2 ans et 7 mois de traitement, une bonne tolérance du nusinersen chez tous les participants (les effets indésirables rapportés sont considérés par les investigateurs de l’essai comme n’étant pas liés au traitement).
Chez les participants du second groupe, qui ont reçu 12 mg, le développement moteur (mesuré par le Hammersmith Infant Neurological Exam – Part 2 ou HINE-2, une échelle de mesure des étapes du développement moteur des nourrissons) et la fonction motrice (mesurée par le Children’s Hospital of Philadelphia Infant Test of Neuromuscular Disorders ou CHOP INTEND, un test de la fonction motrice chez les nourrissons dans la SMA), ont été améliorés.
Certains d’entre eux étaient capables de saisir un objet (13 participants), de donner un coup de pied (9 participants), de s’asseoir (8 participants), de contrôler leur tête (6 participants) de se retourner (6 participants), de se lever (5 participants), de ramper (2 participants) et de marcher (2 participants).

Ces résultats ont permis de mettre en place l’essai ENDEAR, un essai de phase III du nusinersen chez des nourrissons atteints de SMA qui a démarré en juillet 2014. Les résultats intermédiaires positifs de cet essai ont entrainé l’arrêt prématuré de l’essai en double aveugle en août 2016, pour mettre tous les participants (y compris ceux sous placebo dans l’essai ENDEAR) sous nusinersen dans le cadre de la phase d’extension en ouvert de cet essai (essai SHINE).Un accès anticipé au nusinersen a été mis en place pour les nourrissons atteints de SMA de type I. En France, il s’effectue sous la forme d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) nominative.

Source
Treatment of infantile-onset spinal muscular atrophy with nusinersen: a phase 2, open-label, dose-escalation study
RS Finkel, CA Chiriboga, J Vajsar, JW Day, J Montes, DC De Vivo, M Yamashita, F Rigo, G Hung, E Schneider, DA Norris, S Xia, CF Bennett, KM Bishop.

Écrire un commentaire

Optionnel