Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Prise en charge médicale - Page 6

  • L’approche médicamenteuse dans les SMA de type I, II et III soumise à une analyse Cochrane


    Dans deux articles publiés en janvier 2009, des auteurs hollandais et américain ont entrepris une analyse critique de la littérature par une approche de type Cochrane appliquée aux essais thérapeutiques médicamenteux dans la SMA de type I et dans les SMA de type II et III.
    Une revue Cochrane a pour but d'identifier quelles pratiques de soins sont efficaces, celles qui ne marchent pas et celles qui éventuellement sont néfastes. Elle repose sur une compilation et une analyse exhaustive de la littérature médicale et scientifique sur un sujet donné. Le processus suit une méthodologie rigoureuse : recensement des études publiées, sélection de celles qui sont méthodologiquement recevables, analyse de leurs données combinées (méta-analyse). Le résultat de cette méta-analyse fait généralement autorité.
    Dans la première étude concernant la SMA de type I, très peu d’essais ou d'études remplissaient les critères d’éligibilité. Seul a été retenu un essai randomisé contrôlé utilisant le Riluzole contre un placebo. Si l’espérance de vie était meilleure dans le groupe traité, les auteurs soulignent que ce résultat n’était pas statistiquement significatif. En conséquence, les auteurs concluent qu’aucune molécule ou médicament n’a fait la preuve de son efficacité dans la SMA de type I et que d’autres essais randomisés contrôlés sont nécessaires.
    Dans l'étude concernant les SMA de type II et III, le critère d’efficacité résidait dans l’amélioration fonctionnelle des personnes malades au bout d’un an de traitement. Quatre essais randomisés ou quasi-randomisés remplissaient les critères d’éligibilité pour cette analyse. Ces essais évaluaient respectivement les effets de la créatine, du phénylbutyrate, de la gabapentine et de la TRH (thyrotropin releasing hormon). Les analystes concluent à l’inefficacité de ces produits lesquels ont toutefois été bien tolérés. D’autres essais contrôlés sont donc nécessaires pour avancer dans l’approche thérapeutique de ces affections neuromusculaires.

    A noter: l'essai Riluzole en cours n'a pas été analyse car non terminé

    Référence :
    Bosboom et coll. Drug treatment for spinal muscular atrophy type I. Cochrane Database Syst Rev. 2009 Jan 21;(1):CD006281.
    Bosboom et coll. Drug treatment for spinal muscular atrophy types II and III. Cochrane Database Syst Rev. 2009 Jan 21;(1):CD006282.

  • Tout savoir sur l'amyotrophie spinale

    Monographie Amyotrophie spinale
    Cette monographie de plus de 300 pages, a été rédigée par le Dr Belaïd Abane sous la direction du Dr Cécile Jaeger-Buet.
    Elle rassemble les connaissances scientifiques, médicales et psychosociales sur les amyotrophies spinales. Agrémenté de précisions techniques et de résumés, cet ouvrage permet d’avoir une vision globale et synthétique de la maladie.
    Destinée aux médecins et autres intervenants dans le domaines de la santé, il est possible de la commander auprés des services de l'AFM ou de la télécharger à l'adresse suivante :
    http://www.toutafm.org/e_upload/pdf/monographie_asi_ok.pdf

  • Trouble de la déglutition

    Une équipe de recherche de Radboud University Nijmegen Medical Centre, Rotterdam, Pays Bas a mis en évidence que les troubles de la déglutition dans les amyotrophies spinales sont d’origine multifactorielle, notament les retractions au niveau du cou sont à prendre en charge par une rééducation et un bon positionnement.

    Lire la suite

  • La trachèotomie

    Trachéotomiser un enfant c'est :
    - l'aider à respirer,
    - soulager un enfant qui souffre,
    - un acte pour la vie.
    Le remettre dans la cellule familiale c'est :
    - lui permettre de s'épanouir avec les siens,
    - lui permettre de s'épanouir dans son milieu naturel,
    mais ce n'est pas sans conséquence pour le groupe familial.

    Lire la suite