Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Recherche - Page 4

  • Identification d’une mutation qui touche la jonction neuromusculaire

    fa-t5-20h_full_white.jpgDans un article publié en novembre 2012, une équipe anglophone a identifié une nouvelle mutation dans l’amyotrophie spinale distale.

    Lire la suite

  • Maladie de Kennedy : le naratriptan améliore l’atteinte neuronale dans des modèles cellulaires ou animaux

    souris1_full_white.jpgUne étude publiée en septembre 2012 par une équipe japonaise rapporte les effets positifs du naratriptan, une molécule utilisée dans le traitement de migraine, sur des modèles cellulaires et animaux de la maladie de Kennedy.

    Lire la suite

  • Amyotrophie spinale proximale associée à une épilepsie myoclonique progressive : identification des mutations en cause

    fa-t5-25h_full_white.jpgDans un article publié en juin 2012, une collaboration internationale, soutenue par l’AFM, a identifié des mutations à l’origine de l’amyotrophie spinale proximale associée à une épilepsie myoclonique progressive.

    Lire la suite

  • Des cellules souches du liquide amniotique pour le traitement des dystrophies musculaires et notamment de l'amyotrophie spinale

    Une équipe de chercheurs italiens, français et anglais a mis en évidence pour la première fois l'intérêt des cellules souches du liquide amniotique dans le traitement des dystrophies musculaires, en particulier de l'amyotrophie spinale (SMA). L'étude, publiée dans la revue Stem Cells, a permis de montrer la capacité de cellules souches issues du liquide amniotique de souris à s'intégrer de manière fonctionnelle et stable et à régénérer le muscle squelettique. Paolo De Coppi et Michela Pozzobon de l'Université de Padoue, en collaboration avec des chercheurs de l'University College London et de l'hôpital Necker à Paris, ont transplanté des cellules souches du liquide amniotique dans une veine de la queue de souris modèles, porteuses d'une délétion homozygote de l'exon 7 de Smn dans les muscles squelettiques (souris HSA-Cre, Smn(F7/F7)), avec pour résultat l'augmentation de la force musculaire et de la survie des animaux malades. Les effets du traitement ont été constatés jusqu'à plusieurs mois après la transplantation.
    Rappelons que les cellules souches du liquide amniotique possèdent des caractéristiques biologiques similaires aux cellules souches embryonnaires - comme la capacité de différenciation en plusieurs types de cellules -, mais ne sont pas concernées par les questions éthiques liées à la manipulation de l'embryon.


    Réf. : Amniotic Fluid Stem Cells Restore the Muscle Cell Niche in a HSA-Cre, SmnF7/F7 Mouse Model (Stem Cells)
    Source : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/stem.1134/abstract

  • Thérapie génique dans la souris modèle de SMA sévère

    Une équipe américaine a développé une approche de thérapie génique efficace chez des souris atteintes de SMA sévère présentant déjà des symptomes.

    Lire la suite